Spécialisé en grandes cultures (orge, blé, œillette, luzerne, betterave, colza) et en pomme de terre sur environ 400 ha, Nicolas Gandon est un chef d’entreprise pragmatique qui entend tout faire sur son exploitation, et rapidement. Il pratique le marché à terme. Bien qu’intuitif, il veut appuyer ses choix sur des outils d’aide à la décision (OAD) pour optimiser la commercialisation de ses grains. Jusqu’en 2014, rien ne...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !