« Lorsqu’il fait plus de 25 °C, les vaches laitières mangent moins, afin de réguler leur production de chaleur lors de la digestion. En revanche, elles augmentent leur consommation d’eau de 20 à 40 % », rappelle Lionel Vivenot, conseiller d’élevage à l’ULM (1).

Davantage de fibres

Pour l’abreuvement, il préconise au minimum trois points d’eau dans le bâtiment pour limiter la concurrence. « Il faut compter un bac de 70 litres pour dix vaches, et un bac de 200 litres pour vingt vaches », précise le conseiller.

Afin de favoriser la rumination, Lionel Vivenot insiste sur l’apport de fibres dans la ration, comme la paille. « Au-delà de 25 °C, les vaches ruminent moins et fabriquent moins de bicarbonate par la salive. Il y a donc un risque de baisse du pH ruminal. En outre, distribuer la ration tôt le matin améliore l’ingestion. »

Vincent Guyot

(1) Union laitière de la Meuse.