Rien ne se perd chez Alain Delhommel, producteur de lait à Ampoigné, en Mayenne. Les tuyaux en plastique qui servent à enrouler les bâches utilisées pour recouvrir les silos d’ensilage pourraient partir à la poubelle, mais l’éleveur a trouvé un moyen astucieux de les recycler en barrières de prairie.

« Je les coupe en deux, dans le sens de la longueur, à l’aide d’une meuleuse, explique-t-il. Je réalise ensuite une petite encoche à la hauteur de l’endroit où je souhaite fixer le barbelé. »

Seule contrainte, le tube doit mesurer de 1,2  à 1,5 mètre. « L’ensemble est solide, ajoute Alain Delhommel. Les piquets vieillissent beaucoup mieux que ceux en bois que j’utilise traditionnellement. Chaque année, je renouvelle une partie de mes barrières de cette façon. »

Marie-France Malterre

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Le recul de l’offre s’accentue

Dans le domaine des races à viande de qualité, le commerce est très calme face au recul des ventes dans la boucherie traditionnelle, mais les faibles disponibilités se montrent favorables à la fermeté des prix. En réformes laitières, la décapitalisation commence à impacter sérieusement l’activité des industriels de la viande. La concurrence entre les abattoirs joue en faveur de la montée des prix.