La présence du puceron vert du prunier (Brachycaudus helichrysi) est signalée sur tournesol, avec l’observation caractéristique du feuillage qui se crispe. Très variable, l’intensité des symptômes peut évoluer très rapidement. Soyez vigilant ! Avec une nuisibilité de l’ordre de 2 à 5 q/ha, la période de sensibilité va de la levée à la formation du bouton floral. En outre, il ne faut pas intervenir avant que 10 % des plantes soient crispées, car sous ce seuil, l’attaque peut rester contenue ou cesser d’elle-même (des conditions climatiques peu favorables, une activité des auxiliaires…). Il est donc déconseillé d’intervenir trop rapidement.

En cas de traitement, deux solutions sont disponibles. La première est une association de pyréthrinoïde (lambda-cyhalothrine) et de pyrimicarbe. Quant à la seconde, il s’agit d’une pyréthrinoïde seule (tau-fluvalinate).

C. F.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza recule après un plus haut

Les prix du colza étaient en repli jeudi 21 octobre 2021 sur le marché européen, dans le sillage du canola (colza OGM canadien) et des autres huiles.