Catherine et Michel Bataille, à la tête de 600 brebis à Saint-Etienne-de-Fursac, dans la Creuse, peuvent prendre des notes confortablement dans leurs bergeries. Ils ont construit une « tablette » maison, qu’ils peuvent poser sur les parois en bois des différentes bergeries. « J’ai recyclé les pieds de chaises en Formica, indique Michel. Ceux-ci sont rivés sur une planche en bois, avec un espace de 2 cm au centre, soit l’équivalent de la largeur des planches des parois. » Une fois les pieds de la tablette glissés à cheval sur la paroi, le dispositif est stable. Les exploitants s’en servent dès qu’ils ont besoin d’enregistrer des données comme le récapitulatif des notes d’état corporel (Nec), par exemple ou le tri des agneaux.

M.-F. M.