Au Gaec Loiseau, à Meilly-sur-Rouvres (Côte-d’Or), les plus jeunes veaux sont protégés par un toit mobile et des panneaux fixés sur les barrières des parcs. Flora, Guy et Gautier Loiseau, les associés, ont conçu la couverture de 6 m × 4 m (1) qui se fixe sur les tubulaires des cases. Fabriqué avec des chevrons, recouvert d’un grillage à poules, ce toit est rivé sur des tubes, eux-mêmes « bagués » sur les barrières. Une couche de paille évite que l’air froid retombe sur les petits veaux. Au bout de 3 semaines environ, le toit est démonté et remonté sur la case voisine pour abriter les derniers-nés. Une heure suffit pour mener l’opération à bien.

Anne Bréhier

(1) En deux plaques de 2 m, ce qui réduit le poids de la couverture mobile.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Les prix des laitières se stabilisent

En vaches allaitantes, la tendance reste ferme parmi les femelles de qualité bouchère. En réformes laitières, les disponibilités limitées maintiennent une grande fluidité commerciale, mais après les hausses de ces dernières semaines, les abatteurs ont annoncé la reconduction des tarifs pour cette semaine. La seconde moitié de juin est traditionnellement marquée par un recul de la demande, notamment en lien avec la fin de l’année scolaire.