Frédéric Willame, à la tête de 240 prim’holsteins à Le Nouvion-en-Thiérache, dans l’Aisne, transporte toujours une échelle avec sa remorque. « Ainsi, je suis autonome pour sangler le chargement de paille, souligne-t-il. Je fais jusqu’à 30 km pour aller chercher de la paille, je dois pouvoir me débrouiller seul. »

L’échelle de 5 m est tenue par deux crochets. « Ceux-ci mesurent 15 cm et il n’y a pas de risque que l’échelle se décroche », assure-t-il.

M.-F. M.