L’EARL Lemoine, à la tête de 220 prim’holsteins à Commercy, dans la Meuse, bichonne ses petits veaux. Pour la conduite des jeunes animaux lors de leurs premiers jours, les associés utilisent des balles de paille parallélépipédiques.

« Nous avons confectionné, à partir de tubes en métal, des portails reposant sur deux bottes de paille », explique Sylvain. Chaque portail est léger et s’installe facilement.Ces portails sont équipés de deux porte-seaux, pour faciliter l’abreuvement des veaux avec le taxi à lait. Les animaux, logés pendant environ trois semaines, rencontrent ainsi peu de problèmes de santé. Le changement des balles de paille est systématique après le départ des veaux.

M.-F. Malterre

Voir La France agricole du 16 février, page 48.