Pour manipuler seul ses charolaises, Julien Pluchaud à Oudry, en Saône-et-Loire, a imaginé un jeu de barrières pliables et amovibles. Montée sur quatre roulettes, la partie centrale a été dimensionnée à la largeur du couloir d’alimentation de la stabulation (5 m). Elle est accolée à deux barrières plus petites. Chacune des trois parties est dissociable l’une de l’autre.

« J’utilise cet équipement pour faire passer mes animaux d’une case à l’autre, ou diriger certaines vaches dans le box des césariennes, explique l’éleveur. Je n’ai en effet pas de couloir extérieur. » Il sert aussi à canaliser les bovins à la sortie d’un parc de contention et les aide à monter dans la bétaillère.

A. Bréhier