Les conditions météo actuelles permettent-elles la réalisation de faux semis ?

Inutile de gaspiller temps et énergie en absence de pluie. Pour que la technique donne les résultats escomptés, il faut travailler sur un sol suffisamment réhumecté.

Jusqu’à maintenant, rien n’est perdu car de nombreuses adventices lèvent en septembre, c’est en particulier la période optimale de germination du vulpin. Par contre, il faut veiller à conserver un délai suffisant entre le faux semis et le semis.

Quelles sont les clés du succès ?

Un déchaumage très superficiel avec un maximum de terre fine va générer beaucoup de levées surtout si l’outil possède un rouleau. C’est pourquoi, les déchaumeurs à disques indépendants de petit diamètre sont notamment adaptés tout comme les vibrodéchaumeurs. Les herses de déchaumage qui travaillent juste la surface sont aussi intéressantes. La technique du faux semis donne de meilleurs résultats quand l’agriculteur accepte de retarder la date de semis du blé de quelques jours, laissant ainsi lever un grand nombre de graminées qui seront détruites avant le semis.