Après la découverte du virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5N8 sur deux cygnes tuberculés le 20 octobre aux Pays-Bas, le ministère de l’Agriculture a relevé le risque d’introduction de l’IAHP de « négligeable » à « modéré » en France métropolitaine le 25 octobre. « Ces cas alertent sur le risque d’introduction en France à partir de la circulation du virus dans les couloirs de migration », indique le ministère. À partir du 26 octobre, la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux est obligatoire. Dans les zones à risque particulier (ZRP) abritant des « zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs », la claustration ou la protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs est également exigée.

Vincent Guyot