Berger dans les Alpes-de-Haute-Provence, Nicolas Schneidermann a fait le choix de s’équiper d’un drone pour surveiller les brebis. Dans une vidéo, le « berger du ciel » explique comment cet appareil télécommandé a révolutionné son métier (1). « Lorsque les brebis sont trop dispersées ou que le terrain manque de visibilité, le drone me permet de garder une vue d’ensemble sur le troupeau », indique Nicolas, qui considère cet outil comme un bon complément au travail des chiens. Quant au bruit des hélices, il s’avère utile pour rabattre les animaux les plus indisciplinés.

Le drone, acheté 500 euros d’occasion, permet aussi au berger de vérifier la disponibilité en fourrages et en eau dans les parcelles les plus éloignées. « C’est un gain de temps précieux », appuie-t-il.

Lucie Pouchard

(1) https://www.youtube.com/watch?v=4-Z3NbtafJo