Conçue par le réseau pastoral Auvergne-Rhône-Alpes, la plateforme internet Maploup recense en temps réel les suspicions d’attaques de loups (1). « Depuis le 1er janvier 2021, les Hautes-Alpes, le Var et les Alpes-de-Haute-Provence ont rejoint le dispositif, annonce Anouk Courtial, du Cerpam, chargée de la mise à jour pour ces trois départements. L’intégration des Alpes-Maritimes, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône est prévue pour le 1er janvier 2022. » Tout éleveur, technicien, ou élu des départements concernés peut demander à recevoir des SMS d’alerte gratuitement. Dans le Var, les troupeaux sont déjà sous haute pression : les loups sont soupçonnés d’avoir tué, blessé, ou fait disparaître 128 ovins depuis le 1er janvier.

M.-F. M.

(1) Voir La France agricole du 27 mai 2020.