« La pousse de l’herbe est repartie au début de la semaine. Elle reste modérée, autour de 50 à 60 kg de MS/ha/j. Mais les fortes chaleurs et les vents d’est annoncés pourraient de nouveau ralentir la croissance de la végétation. Dans ces conditions, il convient de préserver l’herbe pâturée pour les besoins les plus forts le plus longtemps possible et ne pas compromettre le potentiel des prairies. Il faut donc éviter le surpâturage. Mieux vaut aussi faire le point pour définir s’il faut acheter (du maïs sur pied) en premier lieu et ensuite mesurer quelle quantité va manquer.

Le sevrage des broutards tête de lot à partir de l’âge de six mois et à plus de 270 kg, peut être une solution pour ralentir les besoins au pâturage d’un lot de vaches. Il n’est pas exclu que la pluie revienne au mois de juin (comme ce fut le cas l’année dernière). La fauche des foins dès maintenant pourra occasionner éventuellement de belles repousses. » M.-F. M.