Les 40 montbéliardes d’Aurélien Sabin, à Ballots en Mayenne, profitent de la pousse de l’herbe quelle que soit la saison, dans le plus grand confort. Elles bénéficient d’un chemin qui leur garantit un passage toujours au sec.

Cet accès de 220 mètres a été mis en place par un terrassier. « Il a retiré 20 à 30 cm de terre végétale, indique Aurélien. Puis il a comblé l’espace avec des cailloux d’ardoises qu’il a recouverts d’un mélange fin issu de déchets de carrière. Je souhaitais une surface moins chère que le béton et plus confortable que les cailloux, qui peuvent blesser les pattes. »