Les haies peuvent produire des plaquettes de bois pour économiser de la paille. Après les sécheresses, la production des haies basses, constituées de noisetiers et d’aubépine, est une solution à étudier. « Elles sont productives, à condition de ne pas les tailler au carré, souligne Sylvie Monier de la mission Haies Auvergne-Rhône-Alpes (1). Cette taille représente beaucoup d’heures de travail à l’épareuse et un coût en gasoil important. À l’inverse, en termes de biomasse, ces haies sont presque aussi compétitives que les hautes, si on les laisse pousser. Les haies basses donnent entre 5 et 10 m3/km/an. Les cycles de récolte dans le Massif central sont de trente à quarante ans et entre douze à quinze ans en Bretagne. »

M.-F. M.

(1) Le 10 octobre 2019, lors de la journée Climagrof, à Laqueuille (Puy-de-Dôme).