L’autopesée des agneaux et des bre­bis est en test dans le cadre du projet OtoP 3D piloté par l’Institut de l’élevage (Idele). « L’apprentissage des adultes pour transiter par la bascule s’est plutôt bien passé, souligne Laurence Depuille, de l’Idele. Lors des premiers essais, la bascule était placée entre deux enclos, avec un abreuvoir d’un côté pour attirer les animaux. »

L’appareil pèse les brebis lors de leur passage sans qu’elles ne s’arrêtent vraiment. Grâce aux boucles électroniques, les données peuvent être récupérées sur le téléphone. Le prototype sera encore en test en 2021 sur des lots de brebis et d’agneaux. « L’éducation de ces derniers s’avère plus compliquée, car ils ont tendance à jouer », ajoute-t-elle. L’enjeu d’un tel outil est de repérer précocement la perte de poids, pour établir un diagnostic et un traitement.

M.-F. M.