Une nouvelle vague de froid a sévi ces derniers jours. Les céréales avaient sans doute perdu une partie de leur résistance au froid et des dégâts pourraient être observés. C’est notamment vrai pour les cultures les plus avancées, les espèces sensibles (orge de printemps semée en automne, blé dur), ainsi que les variétés peu résistantes (notes de résistance au froid peu élevé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
52%

Vous avez parcouru 52% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !