Les œufs sont rarement contaminés par des toxiques chimiques. Néanmoins, des poules ayant accès à du polystyrène, surtout du polystyrène expansé, ont tendance à le picorer et à charger ainsi leurs œufs en retardateurs de flamme bromés (RFB), dont la rémanence est assez importante. Les chercheurs de l’Itavi et de l’Inra, réunis dans le projet Bird, ont en effet pu élucider certains cas de contamination...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
54%

Vous avez parcouru 54% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !