La présence de pucerons a été signalée au sud du territoire, en quantité importante, sur des parcelles de blé tendre et de blé dur. Il est recommandé de vérifier quelles sont les espèces observées. En effet, seules les colonies de Sitobion avenae montent sur les épis et entraînent des dégâts par prélèvement de sève, de floraison à grain laiteux pâteux. Ce dernier a une forme allongée de 2 à 3 mm. Sa couleur n’est pas caractéristique, elle va du vert au rouge en passant par le jaune. Il a des cornicules noires (appendices situés de part et d’autre de la partie postérieure de l’abdomen). Des auxiliaires ont été observés sur ces parcelles (microhyménoptères parasites, coccinelles, syrphes, etc.). Ils peuvent limiter les pullulations avant l’arrivée de l’épi. Attention a les préserver en évitant des interventions insecticides trop précoces.