La demande de dérogation de cent vingt jours de Teppeki, déposée par Terres Inovia, pour lutter contre les pucerons du pois et de la féverole a été refusée. Cette demande accordée en 2016 et 2017 sur pois protéagineux faisait notamment suite au retrait du Pirimor G.

Tout insecticide utilisé devra donc bénéficier de la mention abeilles floraison et/ou production d’exsudats. L’intervention devra être réalisée en dehors de la présence d’abeilles ou d’autres pollinisateurs, de préférence le soir.

Il faut observer si la présence d’auxiliaires permet de contenir le développement des pucerons. Si malgré tout une intervention est nécessaire, respectez les seuils et sachez que l’efficacité des pyréthrinoïdes sera moyenne et inférieure à celle de Karaté K (autorisé en dehors de la floraison et en l’absence de production d’exsudats) et de Teppeki, non autorisé en 2018.