Déjà déployé dans les filières de bovins lait et viande, le diagnostic CAP2ER (1) de niveau 1 est désormais à disposition des élevages ovins laitiers et allaitants, annonçait Sindy Moreau, de l’Institut de l’élevage, lors de la journée Grand angle ovins le 4 mai. Ce diagnostic permet d’évaluer les impacts sur l’environnement (émissions de gaz à effet de serre, lessivage de l’azote, consommation d’énergie) et les contributions positives (stockage de carbone, maintien de la biodiversité, fonction nourricière). « L’objectif est de réduire de 12 % l’empreinte carbone de la viande ovine et du lait de brebis d’ici à dix ans, mais aussi d’identifier et de tester des pratiques innovantes », indique Sindy Moreau.

V. G.

(1) Calcul automatisé des performances environnementales en élevages de ruminants.