Après un premier cas en juin dans le Gers, plusieurs signalements de rouille noire (Puccinia graminis f. sp. tritici) sur blé tendre ont été rapportés début juillet dans le Centre, l’Ile-de-France, la Bourgogne et les Hauts-de-France. Il s’agit d’une maladie connue depuis longtemps qui causait de forts dommages et avait quasiment disparu. Les conditions météo de mai puis juin pourraient en partie expliquer sa présence. Arvalis estime donc qu’il faut rester vigilant et ouvre une courte enquête (http://enquete.arvalis-fr.com/limesurvey/index.php/248838?lang=fr) pour évaluer la présence de ce pathogène en France. Elle permettra également d’avoir une idée plus précise des régions et variétés touchées, afin d’essayer de comprendre les causes de cette ré-émergence et d’anticiper le risque épidémiologique.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en léger repli, les prix se stabilisent

Les prix du blé étaient en léger repli le vendredi 17 septembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, où les prix se stabilisent à un niveau élevé.