Thomas Van Melle, dans l’Aude, a construit une claie adaptable à toutes les cases d’agnelage pour favoriser l’adoption d’un agneau. Cette claie en bois est équipée d’une barre métallique pour bloquer la brebis.

Bloquée puis libérée

Une fois retenue dans ce cornadis, la brebis ne peut ni voir, ni sentir l’agneau à adopter. Elle est nourrie et abreuvée devant. L’exploitant peut se rendre dans la case plusieurs fois par jour pour faire téter le nouveau-né. Au bout de quelques heures, la brebis est libérée. Le plus souvent, elle accepte le nouveau-né et peut rejoindre le troupeau avec son agneau. Cette astuce a été présentée lors du concours Berger futé à Tech ovin en 2017, et elle a été retenue par l’équipe Sheepnet française pour être exposée lors de la prochaine réunion internationale en Espagne en juin prochain.

M.-F. M.