Aymeric Sabin, en Gaec avec ses parents Christiane et Claude, à Ballots en Mayenne, a installé une barrière coulissante suspendue pour regrouper les 75 laitières sur l’aire d’attente. « Dans un premier temps, nous l’avions montée sur roulettes, mais il fallait la soulever pour monter la marche, explique-t-il. Cela n’était pas très pratique. » Posée sur le sol, elle gênait aussi le passage du racleur. Ainsi suspendue, elle se déplace sans effort et reste au-dessus du racleur.

En sécurité

La mise en place de cette barrière a cependant nécessité quelques précautions. « Nous avons fixé une poutre sous la charpente grâce à une nacelle aménagée sur le télescopique, précise Aymeric. Il fallait que l’on puisse travailler en toute sécurité. Aujourd’hui, nous pensons améliorer le dispositif en installant un chien électrique. »

M.-F. M.