À la tête d’un troupeau de 70 prim’holsteins à Theix-Noyalo, dans le Morbihan, Jean Questel a installé un tableau à l’entrée de sa salle de traite, pour faciliter la transmission d’informations avec son employée.

Le dispositif est simple : l’éleveur a réalisé deux perforations dans un tableau de craie, afin de le suspendre, à l’aide d’un tendeur, au tubulaire de la salle de traite. Un aimant est utilisé pour y apposer des documents, notamment les bulletins d’insémination.

« L’initiative est venue de Denise, ma salariée, rapporte Jean. Le lundi, en retour de week-end, elle souhaitait être informée des vaches dont le lait est à séparer, que ce soit en raison de vêlages ou de traitements. Cela permet d’éviter les erreurs et de gagner du temps. »

Vincent Guyot