Un élastique à bocal autour du cou des agneaux : c’est une astuce pour repérer plus facilement ceux qui arrivent en nurserie pour être nourris à l’allaitement artificiel. Ces agneaux fragiles demandent une attention particulière, et en pleine période d’agnelage, l’élastique permet de les localiser en un coup d’œil.

Le caoutchouc est retiré dès que les jeunes deviennent autonomes et n’ont plus besoin d’aide pour attraper la tétine de la louve. Les agneaux gardent leur élastique deux ou trois jours seulement. Le crayon marqueur n’est pas utile dans cette situation, car il est difficile d’effacer le trait lorsque l’agneau tète seul.

M.-F. M.