Serge Thuillier, à la tête de 65 charolaises, à Saint-Didier-en-Donjon dans l’Allier, a rénové récemment son couloir de contention pour travailler plus confortablement. Il a aménagé un marchepied pour accéder facilement au dos des animaux.

Deux marches

Il a installé deux marches sur toute la longueur du couloir de contention pour monter et descendre depuis n’importe quel endroit. L’éleveur a utilisé des matériaux de récupération comme des glissières d’autoroute dans lesquelles il a coulé du béton. Ces tôles sont fixées sur des tiges en fer à différents endroits afin que l’ensemble soit solidement maintenu.

Marie-France Malterre