Le Gaec du Puy Manzagol à Liginiac, en Corrèze, a stabilisé les berges du cours d’eau qui traverse l’une de ses parcelles. « L’opération a consisté à retirer la terre de chaque côté du ruisseau », explique Romain Salles, de la chambre d’agriculture. L’espace a été ensuite comblé avec des cailloux et des graviers. Des bastaings en bois retiennent le dispositif en cas de pluie. « La clôture, qui sera bientôt posée, évitera que les bêtes ne dégradent les berges. Elles pourront toutefois passer la tête pour boire.

Trois à quatre heures de travail ont été nécessaires pour installer ce système qui préserve à la fois la qualité sanitaire de l’eau pour les animaux et l’environnement », ajoute le conseiller. Si le débit du cours d’eau baisse, un barrage « réglementaire » de moins de 20 cm de hauteur est possible pour créer une réserve.

Marie-France Malterre