Dans le secteur du Barrois où est située l’exploitation de Brice et Jonathan Bouchot, à Méligny-le-Petit, dans la Meuse, les conditions pédoclimatiques sont limitantes. Avec une altitude qui varie entre 250 et 400 mètres, l’éventail des cultures possibles est réduit : colza, blé, orge de printemps et un peu d’avoine. C’est en 2013 que les deux frères décident de s’orienter vers l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !