Entouré d’éleveurs laitiers, Vincent Leclerc fait figure d’exception avec son troupeau de 105 charolaises, à Savigny, au cœur de la Manche. En multipliant les débouchés, il valorise ses réformes en moyenne 4 €/kg carcasse (kgc), ses génisses 4,42 €/kgc et ses broutards 1 000 €. Les génisses de 30 mois et les jeunes vaches sont vendues à un boucher abatteur local, au tarif de 4,5 &euro...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !