Lors du Salon de l’agriculture, l’association a demandé à Emmanuel Macron d’être reconnue d’intérêt général. La demande est en bonne voie, puisqu’elle sera reçue fin mars par le conseiller présidentiel. Cette distinction lui permettra de délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs afin qu’ils bénéficient d’une réduction d’impôt.