Les importations de produits bio ont diminué de près de 2 % entre 2019 et 2020 dans l’UE, pour atteindre 2,8 millions de tonnes. La France importe 10 % des volumes, derrière les Pays-Bas (31 %) et l’Allemagne (18 %). L’UE s’approvisionne surtout en fruits tropicaux, noix et épices (30 % des volumes), en tourteaux et sucre. Les légumes (149 000 t) viennent de Turquie (34 %) et d’Égypte (31 %), et les fruits de Turquie (25 %), d’Argentine (15 %) et d’Ukraine (12 %).