La Commission européenne a alloué aux États membres, pour 2019, une enveloppe de 154 M€ destinée à lutter contre les maladies animales (peste porcine africaine, tuberculose bovine, rage ou salmonellose) et contre les maladies végétales causées par des ravageurs. L’Espagne se voit attribuer le montant le plus important (21 M€), suivie de l’Italie (15,3 M€) et de la Roumanie (14,2 M€). Ces fonds...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !