Avec 266 votes pour, 213 contre et 74 abstentions, l’Assemblée nationale a adopté, le 23 juillet, le projet de loi autorisant la ratification du traité de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Canada (Ceta). Durant plus de dix heures, le 17 juillet, les députés avaient débattu jusqu’à tard dans la nuit. Suite aux vives protestations de l’opposition, le vote du projet de loi avait été...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !