Pour réagir à la baisse du pouvoir d’achat des Russes, due à la hausse des prix des produits alimentaires, le président russe, Vladimir Poutine, a chargé le gouvernement de préparer des mesures pour encadrer les prix. Il a été annoncé la mise en place de quotas d’exportations sur les céréales, ainsi que des prix à ne pas dépasser pour la vente en gros et au détail de sucre et d’huile de tournesol.