La France est excédentaire de 3 Mds€ par an dans ses échanges agroalimentaires avec le Royaume-Uni, indique une étude de FranceAgriMer, publiée le 25 juillet suite au Brexit. Les vins y contribuent pour environ 1,2 Md€, suivis des produits laitiers et particulièrement des fromages (500 M€), puis des préparations à bases de céréales (près de 400 M€).