Les parlementaires polonais ont adopté, la semaine dernière, une loi très restrictive sur la vente de terrains agricoles. À compter du 1er mai, l’achat de foncier agricole sera réservé aux agriculteurs individuels qualifiés, ne possédant pas plus de 300 hectares et vivant depuis au moins cinq ans dans la commune où se trouve une partie de leur propriété. Par ailleurs, l’Agence immobilière agricole (organisme d’État) disposera d’un droit de préemption sur toutes les transactions immobilières agricoles, sauf dans le cas d’un héritage.