La chambre basse du Parlement néerlandais a voté, le 2 juin, en défaveur de l’accord de libre-échange conclu en juin 2019 entre l’UE et les pays du Mercosur. Une décision qui ajoute les Pays-Bas à la liste des Etats européens récalcitrants à l’entrée en vigueur de cet accord. En septembre 2019, le parlement autrichien avait astreint son gouvernement à s’opposer à sa signature. La Belgique, l’Irlande, le Luxembourg et la France ont aussi émis des réserves.