Le gouvernement argentin souhaite se retirer des négociations d’accords de libre-échange en cours entre les pays d’Amérique latine (Mercosur) et plusieurs pays asiatiques, entre autres. Une annonce motivée par la volonté de protéger l’industrie nationale dans un contexte de crise économico-sanitaire. Les organisations agricoles s’inquiètent des conséquences sur le commerce extérieur.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !