De 2008 à 2014, le dépassement du seuil fixé pour les molécules polluantes est passé de 14 % à presque 100 % des échantillons d’eau prélevés pour quatre rivières. En août dernier, la publication de ces données inquiétantes sur l’augmentation du taux de certaines molécules dans l’eau des rivières en milieu agricole a poussé le gouvernement québécois...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !