L’Union européenne peine à signer un accord commercial de nouvelle génération avec le Canada (1). Pourquoi nouvelle génération ? Parce que l’accord comporte, outre le volet commercial classique, des dispositions en matière économique et juridique, comme l’accès aux marchés publics ou le règlement des différends entre États et investisseurs. La partie agricole comporte, elle aussi, un...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !