«Les 24 000 établissements d’agritourisme italiens ont perdu 970 millions d’euros au printemps en raison du confinement », selon Elisabetta Montesissa, responsable de l’agritourisme pour le syndicat agricole Coldiretti. Depuis le déconfinement, les réservations reprennent mais pour des courts séjours de dernière minute.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !