« Des cas de la souche H5N8 de la grippe aviaire ont été confirmés dans 226 élevages du sud de la Hongrie, ce qui a entraîné l’abattage de 3,5 millions d’animaux », a déclaré, le 27 avril, Lajos Bognar, vétérinaire en chef du ministère de l’Agriculture. Il précise que les dommages se comptent déjà en plusieurs milliards de forints (1 forint = ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !