Bruxelles a précisé que la tolérance zéro serait appliquée pour les fraudes aux aides Pac. Des audits sont en cours suite à l’enquête du New York Times qui avait révélé en novembre 2019 qu’une partie de ces subventions profitaient aux oligarques et mécènes des pays de l’Est, dont la Hongrie et la République tchèque. En Sicile, la police a annoncé récemment avoir démantelé un réseau ayant détourné 10 millions d’euros d’aides destinées à l’agriculture.