Protégé depuis 1978, le loup gris a regarni ses rangs, notamment autour des Grands Lacs. Il y a dix jours, dans le Wisconsin, une attaque, fatale à treize moutons, a rappelé la vulnérabilité des élevages. Espéré par les syndicats agricoles et après plusieurs études, l’agence nationale de la faune sauvage a finalement émis un avis favorable à son déclassement au niveau fédéral. Des scientifiques, citoyens et ONG s’insurgent.