Le 15 juillet, Vince Chhabria, un juge américain de San Francisco, a réduit drastiquement le montant des dommages que Monsanto avait été condamné à verser lors d’un précédant procès, déroulé en mars, mettant en cause son désherbant Roundup. Les dommages « punitifs » sont ainsi passés 75 à 20 millions de dollars, le juge estimant que le premier montant n&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !