Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a réuni, le 1er avril, les acteurs des filières de production d’énergies renouvelables. Elle a annoncé des mesures pour limiter l’impact de l’état d’urgence sanitaire. Des délais additionnels sont octroyés pour ne pas pénaliser les porteurs de projet dont les chantiers sont interrompus ou retardés. Chaque filière disposera d&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
54%

Vous avez parcouru 54% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !