L’épidémie de coronavirus perturbe les réseaux de distribution alimentaires. « Il devient impossible d’acheminer des légumes et autres produits depuis les villages jusqu’aux villes et difficile de reconstituer, en temps voulu, les stocks d’aliments pour le bétail et les volailles », s’est alarmé le gouvernement. Pékin appelle à accélérer la production d’aliments du bétail et les abattoirs à « gonfler leur offre de viande ».