Donald Trump a annoncé que la hausse des droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois, initialement prévue au 1er  mars 2019, était reportée. Il estime que des « progrès significatifs » ont été réalisés lors de pourparlers avec la Chine, notamment sur les questions agricoles. Cette annonce permet d’écarter le risque de sanctions supplémentaires de la part de Pékin, qui pénalise déjà l’exportation de la production agricole américaine depuis plusieurs mois.